Une vie active et sportive

Les débuts dans le sport avec un handicap

Les premiers pas sont souvent les plus difficiles. S’il y a bien un conseil à suivre, c’est de ne pas se surmener et de laisser suffisamment de temps à son corps.

Résumé

Une certaine condition physique est nécessaire pour pratiquer un sport. Les débutants notamment doivent donc veiller à être prudents. Les périodes de repos font aussi partie de l’entraînement. Le corps a en effet besoin de temps pour s’adapter aux nouveaux défis croissants. Pour y parvenir tout en faisant preuve de patience, il faut de la détermination et de la discipline. Éviter les défis trop ou pas assez importants vaut toutefois la peine pour ainsi adopter une attitude durablement saine à l’égard du sport. Si vous souhaitez en savoir plus sur les premières étapes, vous trouverez ici des informations et des suggestions.

Lancez-vous !

Osez vous lancer dans le sport !

L’entraîneur de course à pied Heinrich Popow est convaincu que les personnes concernées devraient faire du sport non pas malgré mais plutôt à cause de leur handicap.

Étape 1

Étape 1 : le bilan de santé

Avant de commencer un entraînement, il est important que le médecin ou le thérapeute examine si les conditions physiques nécessaires sont remplies. Il est essentiel d’informer les responsables de vos projets sportifs et que vous les impliquiez dans le processus de décision.

Étape 2

Étape 2 : Trouver une discipline appropriée

De quoi ai-je envie ? Qu’est-ce que je me sens capable de faire ? De nombreux facteurs jouent un rôle dans le choix de la discipline sportive. Il s’agit souvent du degré de handicap et du niveau d’activité individuel. L’important est de savoir quel sport peut vous procurer le plus de plaisir et lequel vous serez susceptible de pratiquer sur le long terme ?

Étape 3

Étape 3 : Se fixer des objectifs réalistes

Le point de départ d’un programme d’entraînement individuel sont les capacités personnelles. Il ne s’agit pas de votre potentiel maximal, mais du niveau auquel vous vous sentez bien. Le fait d’attendre le prochain entraînement dès la fin de l’entraînement est un bon signe et indique que vous avez trouvé le bon niveau. La recherche de petites améliorations au fil du temps augmente les chances de succès et motive en permanence.

En particulier dans les sports d’endurance, il est plus raisonnable d’augmenter au début la durée de l’entraînement et non pas de viser tout de suite le rythme le plus élevé. Dans certains sports, il faut d’abord s’entraîner à utiliser des prothèses ou des fauteuils roulants.

Étape 4

Étape 4 : Trouver son rythme

Si vous adhérez à un club ou à d’autres groupes sportifs, les heures d’entraînement communes sont généralement fixes. Si vous voulez commencer à pratiquer un sport seul, vous devez établir un calendrier hebdomadaire que vous pouvez respecter en permanence. Par exemple, un athlète de fond pourrait inscrire dans son agenda un entraînement de trois jours par semaine directement après le travail. Cette habitude permet d’être actif même les jours où l’envie de faire de l’exercice n’est pas énorme.

Sports products

Whether you’re a newcomer or Paralympic gold medalist – our Sportsline products aim to help take you to the next level.