Tableaux cliniques et symptômes

Instabilité de l’épaule

Une épaule instable peut avoir différentes causes. La kinésithérapie et les orthèses sont des éléments essentiels d’une bonne thérapie.

Trouver un centre orthopédique près de chez vousOrthèses de bras et d’épaule
Résumé

Causes, symptômes et traitement

L’articulation de l’épaule est l’une des trois véritables articulations de la ceinture scapulaire. C’est une articulation guidée par les muscles, très souple. Différents facteurs peuvent entraîner une instabilité dans la région des épaules.

Orthèses d’Ottobock

Trouver un centre orthopédique près de chez vousSolutions
Causes

Causes

Une épaule instable peut avoir différentes causes. Dans certains cas, des structures ligamentaires capsulaires excessivement étirées ou un dysfonctionnement musculaire sont à l’origine de l’instabilité dans l’articulation de l’épaule. Dans d’autres cas, des causes traumatiques et post-opératoires ont précédé.
L’instabilité de l’épaule touche souvent l’articulation supérieure du bras et de l’épaule (articulation gléno-humérale). Dans des cas graves, toute la ceinture scapulaire avec les trois vraies et deux fausses articulations peut toutefois être affectée.
Une instabilité peut provoquer une luxation. La tête du fémur du bras sort alors de la cavité cotyloïde formée par l’os de l’omoplate.

Symptômes

Symptômes

L’un des principaux symptômes d’une luxation aiguë de l’épaule, causée par exemple par des structures ligamentaires capsulaires trop lâches, est la restriction douloureuse de la mobilité dans l’articulation de l’épaule. Des douleurs spontanées et dues au mouvement et une modification de la forme de l’épaule avec une bosse sur l’acromion sont aussi constatées. Dans de nombreux cas, les vaisseaux et les nerfs de la région des aisselles sont endommagés, ce qui peut entraîner des troubles de la circulation sanguine et donc des sensations désagréables dans le bras.

Diagnostic

Diagnostic

L’instabilité de l’épaule est constatée par un chirurgien orthopédiste après une anamnèse et un diagnostic détaillés. Les procédures d’imagerie telles que les la radiographie, la tomographie par ordinateur (CT) et l’imagerie par résonance magnétique (IRM) fournissent des informations supplémentaires sur l’état exact de l’épaule. En même temps, une blessure musculaire peut être déterminée ou exclue.

Thérapie

Thérapie

La thérapie de l’instabilité de l’épaule dépend de chaque personne. En principe, le traitement est conservateur et fait appel à la kinésithérapie. Une attention particulière est alors accordée à la stabilisation musculaire de toute la région de l’épaule. Des orthèses sont régulièrement utilisées pour que la guérison ne soit pas retardée par des mouvements incontrôlés.
S’il ne s’agit plus de simples laxités ligamentaires, mais de lésions secondaires, une thérapie chirurgicale est souvent nécessaire avec ensuite une rééducation ultérieure et une immobilisation de la zone opérée pendant 3 à 12 semaines. Grâce à une kinésithérapie ciblée, un drainage lymphatique et une thérapie par l’exercice physique, l’état initial doit être rétabli. Là aussi, les orthèses peuvent stabiliser l’articulation et prévenir les douleurs inutiles.

Retrouver une vie quotidienne normale : 3 étapes pour trouver la bonne orthèse Ottobock
  • Vous trouvez ici un aperçu de toutes les orthèses qui pourraient vous convenir. Emportez cette liste avec vous lors de votre prochaine visite chez le médecin.
  • Discutez avec votre médecin pour trouver l’orthèse la plus adaptée à vos symptômes. Le médecin établit ensuite une ordonnance pour l’orthèse correspondante.
  • Rendez-vous avec cette ordonnance dans votre centre d’appareillage orthopédique, qui vous procurera l’orthèse et l’ajustera exactement à vos mensurations.
  • Solutions