Confirmez votre position

Confirmez votre position ou sélectionnez-la à partir d’une liste de pays pour consulter le site Ottobock correspondant à votre pays. Nous veillerons à ce que vous soyez à l’avenir toujours renvoyé vers le site que vous avez sélectionné afin que vous soyez toujours au bon endroit.

Sina, patiente atteinte d'une lésion de la moelle épinière, porte le C-Brace dans sa chambre. Le costume Exopulse Mollii est posé à côté d'elle ainsi que le fauteuil roulant Zenit.
Sina, patiente atteinte d'une lésion de la moelle épinière, porte le C-Brace dans sa chambre. Le costume Exopulse Mollii est posé à côté d'elle ainsi que le fauteuil roulant Zenit.
Solutions NeuroMobilité
Maîtriser les problèmes de mobilité avec un traumatisme médullaire

En savoir plus sur les solutions d’aide à la mobilité.

Vivre avec un traumatisme médullaire

Récupération d’un traumatisme neurologique majeur

Un traumatisme médullaire est un évènement pouvant imposer de nombreuses limites à la mobilité : faiblesse des membres, spasmes musculaires, douleurs chroniques et perte totale du contrôle musculaire.

En guérir peut s’avérer long et difficile, surtout lorsqu’il entrave la liberté de mouvement. Mais avec des soins, un soutien et une approche holistique appropriés, de nombreux patients peuvent retrouver la mobilité dont ils ont besoin dans leur vie quotidienne. Poursuivre la lecture pour savoir comment.

L’histoire de Sina : ré-apprendre à vivre et à bouger

Professeure de mathématiques et d’éducation physique dévouée, Sina ne laisserait pas un traumatisme médullaire l’éloigner de ses élèves, de son travail et de la vie qu’elle souhaitait mener.

Son histoire permet d’en savoir plus sur certains des défis auxquels elle a fait face et comment les solutions NeuroMobilité d’Ottobock l’ont aidée à se déplacer plus librement et en toute confiance.

Types

Les différents types de traumatismes médullaires

Dans la plupart des cas, cette pathologie résulte d’une sorte de traumatisme, comme un accident de la route, une chute, une lésion due à la pratique d’un sport, ou à un événement violent. Peu importe comment il survient, un traumatisme médullaire peut sérieusement perturber les signaux nerveux et le contrôle musculaire, en particulier au niveau des membres et du tronc.

Pour comprendre comment ces dommages peuvent affecter la mobilité, il est important de comprendre deux choses :

  • La différence entre les lésions médullaires « totales » et les lésions « partielles »

  • La zone où la lésion neurologique a eu lieu sur la moelle épinière (le faisceau de nerfs traversant la colonne vertébrale)

Voici un examen plus approfondi des deux manières dont les traumatismes médullaires sont classées, et comment ces différents types peuvent affecter la mobilité.

Lésions « totales » et lésions « partielles »

La plupart des traumatismes médullaires ont un impact important sur les signaux nerveux et sur le contrôle musculaire dans la zone inférieure de la lésion. L’impact sur la mobilité peut varier selon la degré de la lésion de la moelle épinière.

Les différents symptômes de lésions médullaires liés au mouvement sont regroupés en deux principaux types :

Tobias est assis dans le fauteuil roulant Juvo B7 dans un studio.
Lésion totale

Perte totale du contrôle musculaire

Ce type de lésion laisse habituellement les patients sans aucun contrôle musculaire en-dessous de la zone où il existe une lésion de la colonne vertébrale. Selon la zone de la lésion, les personnes atteintes de lésions totales sont souvent incapables de bouger leurs bras, leur abdomen et/ou leurs jambes.

Ce type de lésion laisse habituellement les patients sans aucun contrôle musculaire en-dessous de la zone où il existe une lésion de la colonne vertébrale. Selon la zone de la lésion, les personnes atteintes de lésions totales sont souvent incapables de bouger leurs bras, leur abdomen et/ou leurs jambes.

Nomine est assise dans le fauteuil roulant kidevo et se promène dans le parc avec sa mère.
Lésion partielle

Perte partielle du contrôle musculaire

Les personnes atteintes de ce type de lésion peuvent encore disposer d’une certaine capacité à bouger leurs membres et leur tronc. Même un contrôle limité de ces parties du corps peut faire une grande différence pour utiliser différentes aides à la mobilité.

Les personnes atteintes de ce type de lésion peuvent encore disposer d’une certaine capacité à bouger leurs membres et leur tronc. Même un contrôle limité de ces parties du corps peut faire une grande différence pour utiliser différentes aides à la mobilité.

Localisation de la lésion

Les médecins peuvent également classer la lésion de la moelle épinière en fonction de l’endroit exact où la colonne vertébrale a été endommagée. 

Ils se concentrent sur quatre domaines principaux :

Colonne cervicale (région du cou) marquée.
Lieu

Cervicale (zone du cou)

Les traumatismes médullaires cervicaux sont les plus courants. Les lésions cervicales totales paralysent les bras, les jambes et la tête du patient. Les lésions cervicales partielles peuvent causer une faiblesse ou une paralysie des épaules, du cou, des bras, du tronc ou des jambes.

Explorer les solutions de mobilité

En cas de traumatisme médullaire, des solutions de mobilité comme les orthèses, les fauteuils roulants et les technologies de neuromodulation peuvent être des éléments importants du rétablissement et des soins continus. Mais les bonnes options peuvent varier en fonction de la lésion et des symptômes.

Par exemple, un patient souffrant d’une lésion thoracique totale peut avoir besoin d’un fauteuil roulant pour se déplacer. Une personne avec une lésion lombaire partielle peut retrouver une certaine capacité à marcher avec des orthèses. Quelle que soit la lésion, il est important de parler à un expert en mobilité — comme un kinésithérapeute ou un orthoprothésiste — pour explorer les meilleures options.

Cliquez ci-dessous ou continuez à lire pour en savoir plus sur certains de ces produits et technologies.

Les défis de la mobilité

Principaux symptômes pouvant limiter la fonction motrice

Les nerfs de la moelle épinière jouent un rôle essentiel pour de nombreuses fonctions du corps. Un éventuel traumatisme peut entraîner de nombreux problèmes neurologiques, allant de problèmes respiratoires et circulatoires à un dysfonctionnement de l’intestin et de la vessie. Ces anomalies invalidantes peuvent également avoir un impact majeur sur la santé mentale de certains patients.


Cependant, les difficultés concernant la mobilité font partie des conséquences les plus courantes et les plus invalidantes d’un traumatisme médullaire. Selon la manière et la zone où la colonne vertébrale a été touchée, les traumatismes médullaires peuvent causer plusieurs symptômes graves et permanents, dont la paralysie (paraplégie ou tétraplégie), la parésie, la spasticité et des douleurs.

David est assis sur la jetée avec un ami et porte le C-Brace.
Défi de mobilité

Paralysie (tétraplégie ou paraplégie)

Les traumatismes totaux paralysent souvent une grande partie du corps. Les lésions cervicales totales peuvent empêcher les patients de bouger leurs bras, leur abdomen et leurs jambes (tétraplégie). Les lésions inférieures totales peuvent paralyser les hanches, les jambes et les pieds d’un patient (paraplégie).

Les traumatismes totaux paralysent souvent une grande partie du corps. Les lésions cervicales totales peuvent empêcher les patients de bouger leurs bras, leur abdomen et leurs jambes (tétraplégie). Les lésions inférieures totales peuvent paralyser les hanches, les jambes et les pieds d’un patient (paraplégie).

Marjan porte le C-Brace et joue dans le jardin avec un enfant.
Défi de mobilité

Parésie (paralysie partielle)

Avec certains traumatismes médullaires, un patient peut ressentir une faiblesse ou une perte de contrôle dans ses membres — ce que l’on appelle une parésie. Les patients atteints de parésie peuvent encore bouger leur bras et leur jambe, de manière limitée.

Avec certains traumatismes médullaires, un patient peut ressentir une faiblesse ou une perte de contrôle dans ses membres — ce que l’on appelle une parésie. Les patients atteints de parésie peuvent encore bouger leur bras et leur jambe, de manière limitée.

Sina porte le costume Exopulse Mollii et est allongée sur son lit.
Défi de mobilité

Spasticité (contraction musculaire incontrôlée)

La plupart des personnes atteintes d’un traumatisme médullaire éprouveront une raideur musculaire, des spasmes ou des contractures. Ces symptômes peuvent compliquer de nombreuses activités quotidiennes : s’asseoir, faire sa toilette, être assis confortablement à table.

La plupart des personnes atteintes d’un traumatisme médullaire éprouveront une raideur musculaire, des spasmes ou des contractures. Ces symptômes peuvent compliquer de nombreuses activités quotidiennes : s’asseoir, faire sa toilette, être assis confortablement à table.

Marjan porte le C-Brace et se promène à l'extérieur avec sa famille.
Défi de mobilité

Douleur chronique

Beaucoup de personnes atteintes d’un traumatisme médullaires ressentent une certaine forme de douleur intense et constante. Parfois, cette douleur est liée à la spasticité, mais elle peut aussi provenir d’un effort ou d’une utilisation excessive des muscles affaiblis par la lésion.

Beaucoup de personnes atteintes d’un traumatisme médullaires ressentent une certaine forme de douleur intense et constante. Parfois, cette douleur est liée à la spasticité, mais elle peut aussi provenir d’un effort ou d’une utilisation excessive des muscles affaiblis par la lésion.

Gestion du traumatisme médullaire

Augmenter la mobilité après un traumatisme médullaire

Que la lésion soit totale ou partielle, l’amélioration de la liberté de mouvement peut souvent être un processus complexe qui dure toute une vie.

Le rétablissement et la rééducation peuvent sembler différents selon la lésion et son impact, mais ils devraient toujours impliquer une équipe de soins multidisciplinaire comprenant des experts en kinésithérapie, en orthèses et en mobilité. Ces spécialistes peuvent aborder le traitement de différentes façons, selon l’emplacement de la lésion, les symptômes exacts et le contrôle musculaire résiduel.

Ces soins comportent généralement trois phases principales :

  1. Traitement aigu : immédiatement après le traumatisme médullaire, la priorité est de protéger les fonctions vitales, de stabiliser la colonne vertébrale et d’empêcher des complications.

  2. Rééducation : une fois la colonne vertébrale stabilisée, l’accent est mis sur le traitement holistique des conséquences physiques, psychologiques, sociales et professionnelles liées à la lésion. Au cours de cette phase, il est possible d’utiliser différentes aides à la mobilité pour retrouver une certaine capacité de mouvement.

  3. Soins de longue durée : les personnes atteintes d’un traumatisme médullaire ont généralement besoin de divers soutien continu pour regagner leur mobilité, leur autonomie et leur qualité de vie globale. Au fil du temps, l’équipe soignante peut faire essayer différentes combinaisons d’aides à la mobilité, des orthèses aux fauteuils roulants, en passant par des combinaisons de neuromodulation pour la spasticité.

Gestion des symptômes avec les solutions NeuroMobilité

Peu importe le type de traumatisme médullaire, l’amélioration de la mobilité constitue une partie importante des soins sur le long terme. La liberté de mouvement est essentielle à la vie quotidienne : des soins personnels à l’alimentation et au travail, en passant par la mobilité, et bien plus.

De nombreux appareils d’aide à la mobilité peuvent aider : des simples orthèses aux fauteuils roulants, en passant par des dispositifs de neuromodulation avancés conçus pour réduire la spasticité et la douleur associée. Voici un aperçu de certaines de ces technologies et solutions.

Sina se lève du fauteuil roulant avec le C-Brace.
Solutions de produits
Fauteuils roulants manuels

La famille Zenit

L’optimisation du poids des composants et l’amélioration des propriétés du cadre rigide améliorent considérablement la qualité de conduite. Le nouvel adaptateur de roue avant permet de régler les roues avant pour une stabilité directionnelle précise. De nombreuses autres options de réglage permettent également une adaptation optimale pour encore plus de confort.

Photo du fauteuil roulant Zenit
Photo du fauteuil roulant Zenit
Contact

Voici comment nous soutenons les personnes atteintes de traumatismes médullaires.

Comment améliorer votre mobilité ou celle d’un être cher après un traumatisme médullaire ? Nous sommes là pour vous. Soumettez le formulaire suivant et un membre de notre équipe NeuroMobilité vous recontactera sous peu.