Tableaux cliniques et symptômes

Douleurs antérieures du genou

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
Résumé

Causes, symptômes et traitement

Les douleurs antérieures du genou désignent des douleurs survenant autour de la patella. On parle habituellement de « syndrome fémoro-patellaire ». Le terme « fémoro-patellaire » correspond à la zone entre la patella et le fémur.

Le syndrome fémoro-patellaire est en réalité un terme général ou générique. Les douleurs ont plusieurs causes possibles. Parmi les causes fréquentes figurent l’instabilité patellaire ou la prédisposition à la luxation (luxation de la patella) ainsi que la malposition de la patella (latéralisation de la patella ou subluxation de la patella). La patella sort alors de son sillon (luxation) et glisse vers l’extérieur. Ces phénomènes peuvent avoir pour origine une lésion de l’articulation du genou ou un déficit de guidage des muscles. L’arthrose de la patella peut aussi provoquer des douleurs antérieures du genou. Le syndrome fémoro-patellaire touche en majorité les jeunes femmes actives et les adolescents. Un traitement et des orthèses appropriés peuvent considérablement atténuer les symptômes, qui peuvent même complètement disparaître dans le meilleur des cas.

Causes

Qu’est-ce que le syndrome fémoro-patellaire ?

Le syndrome fémoro-patellaire est un terme général pour décrire différentes douleurs dans la zone avant de l’articulation du genou, à proximité directe de la patella. Les causes possibles sont très diverses, des malpositions, telles que l’instabilité patellaire, aux destructions du cartilage. Il peut aussi s’agir d’une chondropathie patellaire, d’une chondromalacie, et dans le pire des cas, d’une arthrose fémoro-patellaire.

La chondropathie est un terme général désignant les changements pathologiques du cartilage articulaire. De tels changements peuvent, quant à eux, avoir de nombreuses causes et être provoqués par exemple par un traumatisme, une dégénérescence ou une inflammation. Une chondromalacie est une maladie dégénérative du cartilage articulaire. Le cartilage se ramollit souvent suite à un surmenage ou à une lésion. Cela peut entraîner une perte de cartilage. Dans de nombreux cas, la chondropathie et la chondromalacie peuvent se résorber.

L’arthrose fémoro-patellaire fait partie des conséquences à long terme les plus graves. De tels phénomènes d’usure de la patella et de la gouttière trochléenne surviennent fréquemment chez les personnes de plus de 50 ans. Ils sont souvent suivis d’une arthrose de la patella qui survient après une rupture ou une entorse de la patella, après une lésion du ligament croisé, mais en aussi en cas d’instabilité rotulienne. Des malpositions de la patella, qui est trop haute, trop basse ou latéralisée, peuvent aussi favoriser une usure, tout comme une faiblesse des muscles de la cuisse et de la hanche.

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
Diagnostic

Qui est touché par les douleurs antérieures du genou et quand ?

Plus d’un Allemand sur cinq ressent des douleurs antérieures du genou au moins une fois dans sa vie. Le syndrome fémoro-patellaire causé par une instabilité patellaire, une luxation de la patella ou une subluxation de la patella est, en médecine du sport, l’une des maladies les plus fréquentes de l’appareil locomoteur et, en général, la cause la plus fréquente de douleurs au genou. Les jeunes filles et femmes qui ont une activité sportive régulière sont très souvent touchées. Les douleurs antérieures du genou surviennent deux fois plus souvent chez les femmes que chez les hommes. Le syndrome fémoro-patellaire peut néanmoins toucher chacun de nous. Cela est souvent dû, comme expliqué plus haut, à des muscles de la cuisse raccourcis ou affaiblis. Des malpositions de la patella ou des pieds ainsi qu’un surmenage peuvent aussi provoquer un syndrome fémoro-patellaire. Les experts estiment donc que l’interaction de plusieurs facteurs peut être à l’origine des douleurs.

Qu’est-ce qu’une instabilité patellaire ?

La patella se trouve au-dessus de l’articulation du genou et se déplace en principe lorsque le genou est plié ou la jambe tendue. Elle glisse alors en suivant un sillon dans une trochlée spéciale de la cuisse. Une malposition de la patella ou un surmenage de l’articulation peuvent entraîner le décalage de cette dernière, provoquant alors des irritations entre la patella et l’articulation du genou. En principe, la patella se décale vers le côté latéral, c’est-à-dire vers le côté externe de l’articulation du genou. Une telle situation survient en général à un angle du genou compris entre 10 et 30 degrés, car la patella ne peut pas dans cette plage adhérer suffisamment aux os pendant son guidage. Ce mauvais guidage se manifeste alors par des douleurs et peut entraîner un syndrome fémoro-patellaire, voire une luxation de la patella. Si l’angle de flexion de l’articulation du genou est supérieur à 30°, le risque d’un mauvais guidage se réduit puisque la patella est mieux ancrée.

Les douleurs antérieures du genou surviennent souvent progressivement et s’aggravent notamment en cas de sollicitation externe comme le sport, la montée d’escaliers, une position assise prolongée ou le fléchissement du genou. En principe, les douleurs diminuent au repos. Le pronostic d’évolution de la maladie est très bon lorsque les personnes atteintes bénéficient d’une thérapie appropriée. Les douleurs antérieures du genou disparaissent parfois d’elles-mêmes.

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
Symptômes

Symptômes des douleurs antérieures du genou

Le syndrome fémoro-patellaire s’accompagne de symptômes diffus. Les personnes touchées ressentent des douleurs dans toute la zone avant du genou ou bien à côté, derrière et sous la patella. Au début, les douleurs surviennent souvent lorsque la jambe est soumise à une sollicitation. Si les douleurs antérieures du genou sont présentes depuis une période prolongée, elles peuvent devenir chroniques et des douleurs au genou peuvent être ressenties au repos. Les personnes affectées font état de douleurs souvent lancinantes, inflammatoires ou sourdes, concentrées sur une zone, qui parfois irradient aussi toute l’articulation antérieure du genou. Dans la plupart des cas, les douleurs antérieures du genou surviennent toutefois uniquement dans un genou. Les deux articulations du genou sont rarement touchées. Outre les douleurs antérieures du genou, les patients sont aussi nombreux à témoigner de bruits de craquement lors des sollicitations, de bruits de frottement, d’une sensation d’accrochage ainsi que d’instabilité de la patella. Les symptômes peuvent disparaître spontanément. Ils peuvent néanmoins persister pendant des années chez un petit nombre de patients.

Thérapie

Entraînement pour le traitement des douleurs antérieures du genou

Les personnes affectées peuvent souvent améliorer les symptômes du syndrome fémoro-patellaire en ménageant leur articulations du genou et en modifiant leur entraînement quotidien. Il est conseillé de ne pas effectuer de mouvements qui sollicitent trop les articulations et d’éviter les disciplines sportives telles que le jogging ou le football. La natation, le vélo ou le yoga sont des sports recommandés aux personnes souffrant de douleurs antérieures du genou. Ces disciplines sollicitent moins les articulations du genou et contribuent au renforcement durable des muscles autour de l’articulation.
Le programme Patella Move élaboré par Ottobock, qui comprend des exercices spécifiques pour les personnes atteintes de douleurs au genou, favorise la rééducation des personnes affectées. Ce programme permet de réduire les douleurs, de renforcer les muscles affaiblis et d’améliorer la coordination des muscles. Un traitement kinésithérapeutique peut également aider à augmenter la mobilité de la patella et à entraîner les muscles de la cuisse. Le renforcement et l’étirement du muscle quadriceps sont des éléments essentiels de telles mesures, puisque ce muscle contribue dans une large mesure à la stabilisation de la patella.

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain

Une thérapie composée d’activités sportives et physiques permet souvent d’obtenir de très bons résultats. Les douleurs disparaissent chez la majorité des patients. Une intervention chirurgicale est donc heureusement superflue dans la plupart des cas. Une opération est nécessaire uniquement pour les cas graves et complexes pour lesquels des méthodes de traitement conservatrices n’apportent de résultats satisfaisants.
Il est néanmoins conseillé aux personnes souffrants de douleurs très fortes et aiguës de refroidir avec une compression leur genou pendant une période donnée en présence de symptômes aigus et inflammatoires et, si nécessaire, de consulter un médecin. Au moyen de méthodes d’examen telles que la palpation, l’imagerie par résonance magnétique, la tomographie par ordinateur ou la radiographie, ce dernier peut constater si l’articulation requiert encore une immobilisation, si vous pouvez faire du sport sans devoir vous soucier de votre articulation et si une autre maladie est à l’origine des douleurs. En cas de maladie articulaire inflammatoire, le médecin prescrit si nécessaire des médicaments avec un agent anti-inflammatoire (ibuprofène par exemple).

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
brochure

Patella Move therapy programme

In the special “Patella Move” exercise programme, we have compiled exercises to support the treatment with the Patella Pro brace.
Téléchargement (PDF 449.3 KB)
Dispositifs

Orthèses pour le syndrome douloureux fémoro-patellaire

Au moyen d’une technique de recentrage dynamique, Patella Pro guide et stabilise la patella dans la trochlée empêchant un décalage vers l’extérieur. Le centrage dans la trochlée permet une sollicitation physiologique du cartilage et une utilisation de l’ensemble de la surface articulaire. Le guidage de la patella est entièrement dynamique puisqu’il a lieu uniquement en fonction du mouvement correspondant. En cas de flexion plus importante de l’articulation du genou, Patella Pro aide la patella à retourner dans son « rail de guidage » naturel du fémur jusqu’à pouvoir de nouveau glisser d’elle-même tout en étant centrée. Après quelques semaines seulement, les douleurs sont ainsi sensiblement atténuées lorsque la personne affectée monte des escaliers ou fait du sport. Pour en savoir plus sur l’utilisation et les effets bénéfiques de l’orthèse de recentrage Patella Pro, consultez les témoignages de personnes atteintes du syndrome fémoro-patellaire.

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain

Des orthèses comme Patella Pro sont aussi indiquées pour accompagner la thérapie des douleurs antérieures du genou et pour les activités du quotidien. Des études ont démontré qu’un dispositif orthopédique contribue efficacement à stabiliser l’articulation du genou et peut même soulager les douleurs. Chez les personnes atteintes du syndrome douloureux fémoro-patellaire en raison d’une instabilité rotulienne ou d’une prédisposition à la luxation, la patella se décale légèrement vers l’extérieur, notamment lorsque l’angle de flexion du genou est faible. Patella Pro d’Ottobock apporte une solution particulièrement efficace pour lutter contre ce phénomène. Elle se distingue par un principe d’action unique et assure un guidage correct de la patella lorsque l’articulation est fléchie.

FirstSpiritExport,OBISCM-1557,web_site,orthotics_2,knee_pain
Témoignage

Des patients nous parlent de leurs douleurs et de leurs expériences

L'histoire d'Emily Patella Pro

Durch den vorderen Knieschmerz muss Emily bereits im Alter von 12 Jahren deutliche Einschränkungen bei ihren Alltagsaktivitäten in Kauf nehmen. Für die begeisterte Hand- und Basketballspielerin war die Aufgabe ihres Sports jedoch nicht vorstellbar. Nach rund 6 Wochen mit Patella Pro an beiden Knien, muss Emily nicht mehr auf der Ersatzbank sitzen.

Solutions

Orthèses et bandages Ottobock pour les douleurs antérieures du genou

Les produits présentés montrent des exemples d'appareillage et une sélection de produits d'Ottobock. Le fait qu'un produit vous convienne réellement et que vous soyez en mesure d'exploiter pleinement ses fonctionnalités dépend de nombreux facteurs différents. Les facteurs décisifs sont entre autres votre condition physique, votre forme et un examen médical détaillé. Demandez à votre magasin de matériel médical de vous expliquer le traitement, les contre-indications et les risques éventuels. Veuillez lire les informations sur le produit et le mode d'emploi.

Vous avez des questions ?

Ici, vous trouverez des réponses.