Tableaux cliniques et symptômes

Traumatisme du rachis cervical (coup du lapin)

Dans la plupart des cas, les symptômes du traumatisme du rachis cervical n’apparaissent que quelques heures après l’accident, par exemple sous forme de maux de tête. Après l’accident, un collier cervical sert de dispositif dans les premiers temps.

Résumé

Causes, symptômes et traitement

Le traumatisme du rachis cervical est une lésion traumatique de la colonne cervicale. Une collision par l’arrière est souvent la cause du traumatisme du rachis cervical. Il arrive que le patient ne remarque la douleur que quelques heures ou quelques jours après l’accident.

On distingue quatre degrés de gravité différents ; les maux de tête, les vertiges et parfois les nausées sont des signes évidents du traumatisme du rachis cervical.

Causes

Causes

La cause la plus fréquente du traumatisme du rachis cervical sont les accidents de la route. Dans la plupart des cas, il s’agit de collisions arrière dans lesquelles la tête et le rachis cervical sont fortement et abruptement pliés, puis excessivement étirés. Cependant, un traumatisme du rachis cervical peut également se produire dans des accidents se déroulant pendant le sport ou les loisirs.

Symptômes

Symptômes

Dans la plupart des cas, les symptômes du traumatisme du rachis cervical n’apparaissent qu’après quelques heures ; ils se manifestent de manière très différente d’une personne à l’autre. Les symptômes mentionnés ci-après apparaissent ensemble, mais ils peuvent aussi être isolés. Souvent, la personne affectée ressent des maux de tête, des vertiges, des nausées, des raideurs et des douleurs dans la région du cou, qui irradient dans la tête et les épaules. Dans certains cas, la personne concernée constate des troubles visuels et du sommeil. Les défaillances neurologiques sont rares.

Degrés de sévérité

Degrés de sévérité

Un traumatisme du rachis cervical peut être divisé en différents degrés de gravité. Le degré de sévérité est déterminé sur une échelle de 0 à 4 après interrogation de la personne concernée. Les degrés de sévérité sont les suivants :

  • 0 = aucune douleur,

  • 1 = raideur de la nuque et maux de tête,

  • 2 = raideur de la nuque, contraction musculaire et restriction des mouvements de la tête,

  • 3 = déficits neurologiques supplémentaires.

  • Le degré de gravité de 4 correspond à un traumatisme grave, accompagné de contractions importantes, de fractures vertébrales et d’entorses.

Diagnostic

Diagnostic

Le médecin détermine si la personne a subi un traumatisme du rachis cervical et son degré de sévérité après un examen détaillé, une anamnèse complète et à l’aide de procédures d’imagerie.

Thérapie

Thérapie

Un traumatisme du rachis cervical fait en général l’objet d’un traitement conservateur, qui fait appel à une kinésithérapie spéciale pour la colonne cervicale et des médicaments contre la douleur. Souvent, un appareillage orthétique (collier cervical) est porté les premiers jours.

Vous avez des questions ?

Ici, vous trouverez des réponses.